Après le gain du succès obtenu au Racing 92 lors de la journée inaugurale, les Bayonnais pouvaient devenir les rois de Paris en complétant leur moisson d’un point de bonus défensif pris au Stade Français. Revenus à six unités des Stadistes en fin de rencontre, les Basques ont réussi ensuite à provoquer deux pénalités bien placées à quarante mètres des perches, et pratiquement en face. Une seule réussite aurait suffi pour arracher ce bonus défensif. Cinq points pris à en Ile-de-France en l’espace de trois semaines, le score aurait été flatteur pour le promu. Mais Brandon Fajardo le premier, puis Manuel Ordas en second, ont échoué chacun leur tour à cinq minutes d’intervalles. Leurs deux coups de pieds ont manqué de puissance et de précision.

” Bru : “C’est très décevant””

“On a eu quelques manquements, c’est évident, a réagi le manager Yannick Bru, en faisant référence également à un essai manqué en deuxième mi-temps à la suite d’une relance de Johannes Graaf, en raison d’un avant de Brandon Fajardo à cinq mères de la ligne d’en but parisienne. C’est forcement très décevant compte tenu de ce que nous avons produit. Passées les vingt premières minutes durant lesquelles nous avons été spectateurs, nous nous sommes bien repris. On méritait mieux”.

Attachment