Alors que l’on se profile vers une fin de saison à enjeu sportif limité, le match se joue encore une fois en coulisse pour notre club.
Depuis la nouvelle tentative de fusion portée par le duo présidentiel Salagoity et Deveze, les quatre associations de supporters à l’unanimité considèrent que les conditions ne sont plus réunies afin que ces-derniers puissent poursuivre leur mandat. Comme nous avons déjà pu le dire, aujourd’hui le lien de confiance est rompu.
Ce constat est partagé par les actionnaires majoritaires, les 22 membres d’AB Lagunak. Ces derniers tentent donc depuis quelques semaines de monter un plan B afin de reprendre la main sur le club. Le nom de Richard Dourthe est rapidement apparu comme potentiel président du Directoire. L’ancien joueur de notre club a ainsi rencontré à plusieurs reprises les représentants d’AB Lagunak, principalement Manu Mérin et Pierre Olivier Toumieux. Richard Dourthe a alors pris à sa charge de préparer un projet sportif pour l’Aviron Bayonnais, ce projet a été validé par AB Lagunak qui l’a présenté à la mairie. Comme cela a pu être publié par divers médias, la proposition initiale était donc de nommer M. Toumieux à la présidence du Conseil de Surveillance et M. Dourthe prenait la présidence du Directoire.
Richard Dourthe a un carnet d’adresse suffisamment fourni pour travailler dans les meilleurs délais à la constitution d’un groupe sportif et à la venue de partenaires financiers solides tout en s’appuyant sur le tissu économique local.
Alors qu’attend-on ?
L’histoire se répète inlassablement. Ce dossier a de très bons arguments pour réussir, il mérite sa chance. Mais AB Lagunak n’est aujourd’hui plus sur cette longueur d’onde et entend faire cavalier seul. Ces derniers se sont appropriés le projet travaillé et rédigé par Richard Dourthe et souhaitent à présent le porter seul, sans Richard Dourthe et en prenant tout le pouvoir au sein de l’Aviron Bayonnais. Les velléités de fusion avec nos voisins Biarrots étant toujours dans les cartons des acteurs d’AB Lagunak, nous supporters refusons de manière très claire cette hypothèse qui consiste à laisser les pleins pouvoirs à AB Lagunak.
Nous estimons que l’Aviron Bayonnais n’appartient à personne, c’est un patrimoine commun lié à la ville de Bayonne et qui rayonne sur le tout le Pays Basque, le sud des landes et même bien au-delà. Toutes les bonnes volontés prêtes à œuvrer en faveur de l’Aviron Bayonnais doivent pouvoir trouver leur place dans ce club. On pourra toujours trouver une quantité de défauts à Richard Dourthe, mais qui n’en a pas ? Aujourd’hui notre ancien joueur et dirigeant porte un projet de développement du club basé sur la formation, qui reconnecte l’AB avec son territoire et ses supporters et a déjà le soutien de plusieurs anciens joueurs, figures emblématiques du club. Les Socios, la LGA, le BOC et la Peña Baiona se déclarent aujourd’hui solidaires de ce projet porté par Richard Dourthe.
Les 4 associations de supporters que nous sommes invitons nos membres à une réunion d’information ce [DATE-HEURE-LIEU A AJOUTER]. Cette réunion permettra de partager avec tous nos membres les informations en notre possession.
Nous appelons également l’ensemble des supporters et sympathisants de l’Aviron Bayonnais à se rassembler le dimanche 25 mars pour un « Ongi etorri Richard » sur le carreau des Halles pour pique-niquer (chacun amène son repas, les halles seront ouvertes jusqu’à 13h) tous ensemble avant de se rendre au stade.
Aupa Baiona !